INFIRMIER OU INFIRMIÈRE CRDITED RÉADAPTATION EN MILIEUX DE VIE SUBSTITUTS-POSTE PERMANENT DE JOUR

Description du poste

Poste permanent de jour

Il est possible que le titulaire du poste ait à travailler les soirs de semaine ou la fin de semaine au besoin /en cas d'urgence

Considérations générales:

•Favorise la participation, l'apprentissage, le développement du potentiel et l'autodétermination de la clientèle en matière de santé.
•Respecte le choix du client en tenant compte de ses attentes, de ses capacités et de ses ressources.
•Dépiste et surveille les situations de santé à risques et intervient rapidement en situation de crise et d'urgence, réfère selon le besoin.
•Favorise la continuité et la complémentarité des soins et des services entre les ressources du milieu, l'équipe interdisciplinaire et le réseau, tout en respectant la confidentialité et les politiques de l'établissement.
•Note ses interventions et contribue à la gestion des données statistiques en conformité avec les politiques et procédures de l'établissement.
•Respecte les lois, règlements et procédures relatifs à l'exercice de sa profession et maintient à jour sa pratique professionnelle.
•Participe à l'initiation des nouvelles infirmières.
•Exerce des activités qui lui sont exclusives (c'est-à-dire rédige un plan thérapeutique infirmier, décide de l'utilisation d'une mesure de contrôle, évaluer une plaie).
•Évalue la condition physique et mentale des usagers et émettent ses recommandations.
•Démontre un esprit critique en s'appuyant sur des connaissances scientifiques en soins infirmiers dans l'analyse des situations en soins infirmiers ainsi que dans les choix et stratégies d'action.
•Collabore avec les professionnels du réseau de la santé afin d'assurer des soins et services de santé adaptés aux usagers selon la loi 90 qui permet à des non professionnels de la santé d'administrer des soins invasifs et non invasifs, selon des techniques de soin basées sur la méthode de soins infirmiers en provenance de l'Association québécoise des établissements en santé et services sociaux du Québec.
•Collabore à la réalisation de mandats particuliers.
•Assure un rôle actif de leadership dans l'équipe interdisciplinaire et agie comme personne ressource lors de références, de consultations et de recherches liées à sa profession.
Spécificités professionnelles
•L'infirmière travaille sous la responsabilité administrative d'un coordonnateur, soit la DSRMVS.
•Elle applique son autonomie professionnelle et utilise son jugement clinique ce qui la rend imputable de ses actions.
•Les orientations cliniques sont déterminées par la Direction des Soins infirmiers (DSI) afin d'assurer le standard des pratiques professionnelles
•Une seule infirmière sera assignée auprès d'un usager; celle-ci partagera la responsabilité du volet santé avec l'intervenant pivot et permettra une vision globale du suivi santé de l'usager.

•L'infirmière rédige ses notes d'évolution et dépose en pièce jointe au dossier électronique SIPAD et au dossier papier de l'usager tout document nécessaire à son suivi.

Tâches spécifiques

Concernant les demandes de services spécialisés

•Répondre aux demandes de services spécialisés des intervenants pivots pour les usagers présentant un trouble grave du comportement (TGC), des problèmes de santé complexes, chroniques et/ou ponctuels.

Concernant son apport à l'équipe clinique:

•Travaille en interdisciplinarité en ce qui concerne par exemple le plan d'analyse multimodale, le protocole d'application d'une mesure de contrôle, le plan thérapeutique infirmier, les différents protocoles de soins et le plan d'intervention.
•Apporte un soutien clinique aux intervenants dans l'identification et la cueillette de données de santé, procède aux analyses, formule des hypothèses pouvant contribuer à l'émission d'un trouble de comportement ou d'un trouble grave du comportement, fait des recommandations et soutient leur réalisation.
•Partage son expertise et apporte sa contribution aux différentes équipes interdisciplinaires.
•Participe aux rencontres du service et à divers comités (multidisciplinaire, rencontres pour le suivi intensif des interventions, gestion de risque, mesures de contrôle, etc.) et selon les besoins exprimés par les directions.
•Instaure des grilles visant le monitorage de l'état de santé (crise convulsive, poids, signes vitaux, constipation, sommeil, alimentation, chutes, ...).
•Oriente l'usager ou son représentant ainsi que les intervenants vers les bonnes ressources de la communauté lors d'un problème de santé d'un usager.
•Complète un OEMC lorsque l'usager est en perte d'autonomie ou que sa santé nécessite des soins quotidiens par du personnel infirmier du CLSC.
•Habilite les intervenants au besoin, à reconnaître les effets secondaires et les interactions de certains médicaments et recommander les interventions nécessaires.
Concernant les partenaires du réseau de la santé :
•Partage son expertise avec les partenaires du réseau de la santé et des services sociaux (c.-à-d. bilan ou résumé de dossier préparatoire à un rendez-vous médical, assiste à des rencontres cliniques).
•Oriente l'usager vers les services de première ou de troisième ligne, au besoin.
•Soutient l'intervenant pivot afin d'accéder ou de trouver les ressources nécessaires dans la communauté (médecins spécialistes, hôpitaux, soins dentaires, milieux de convalescence, etc.).
•Accompagne l'intervenant pivot à des RV médicaux complexes nécessitant l'expertise de l'infirmière. Coordonne les interventions lors de situations médicales complexes avec les partenaires du réseau de la santé (c.-à-d. chirurgie pour cataractes, assure l'arrimage et la surveillance par le réseau de la santé du suivi Clozapine ou autres).

Concernant les suivis psychiatriques :

•Peut-être assignée aux dossiers des usagers nécessitant un suivi psychiatrique.
•Assiste aux rencontres multidisciplinaires en préparation à la consultation en psychiatrie (fait des recommandations pour investigations préalables tels que laboratoires, radiographies, consultations médicales.
•Au besoin, assiste et participe activement aux consultations psychiatriques avec les psychiatres consultants.
•S'assure que les recommandations médicales seront réalisées avant le rendez-vous suivant.
•Assure un suivi de la médication prescrite, la rédaction de protocole et son application adéquate.
•Rédige une note d'évolution au dossier SIPAD.

Concernant les usagers nécessitant des hospitalisations ou convalescence :
•Assure un soutien à l'intervenant pivot (c.-à-d. collaboration étroite tout long du processus d'évaluation et de traitement, assure un suivi conjoint avec le CH, participe aux évaluations des besoins de santé en prévision du congé d'hospitalisation). L'infirmière devra être avisée et assignée, si elle ne l'est pas déjà, lorsqu'un usager est hospitalisé pour des motifs de santé physique ou de santé mentale.
•S'assure que le bilan comparatif des médicaments a été réalisé.

Concernant la dysphagie:

•Effectue les tâches et responsabilités prévues au processus de dépistage de la dysphagie d'un usager.
Concernant la formation:
•Dispense de la formation (divers problèmes de santé, la politique et procédure sur l'administration de soins invasifs et non invasifs ainsi que la médication basée sur la Loi 90, la politique et procédure sur la prévention des infections, etc.).

Concernant les mesures de contrôle:

•Collabore aux discussions interdisciplinaires au sujet de mesures de contrôle, excluant l'isolement conformément au protocole CIUSS et à la procédure spécifique en DI-TSA. Partage son expertise, émet des recommandations écrites en collaboration avec un autre professionnel autorisé (infirmière et ergothérapeute).

Concernant la prévention des infections:

•Encourage les pratiques d'hygiène de base.
•Encourage la vaccination antigrippale à chaque automne.
•Soutient les équipes cliniques dans l'application des politiques et procédures lors d'une maladie ou une éclosion de maladie infectieuse.

Exigences

- DEC en soins infirmiers
- Avoir un permis de l'OIIQ valide

Description de l'organisation

Le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal regroupe les 11 établissements suivants: l'Agence de la Santé et des services sociaux de Montréal, le Centre de santé et de services sociaux Jeanne-Mance, le Centre de santé et de services sociaux du Sud-Ouest-Verdun, la Corporation du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau, l'Institut Raymond-Dewar, l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal, le Centre de réadaptation en dépendance de Montréal, l'Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal, le Centre Jeunesse de Montréal, le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement de Montréal et l'Hôpital chinois de Montréal. Le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal emploie 14 343 personnes, soit près de 25 % de l'ensemble des effectifs des CIUSSS montréalais.